La nutrition pendant la grossesse


Etape importante dans votre vie de femme, la grossesse est une période privilégiée pour revoir ses habitudes et son comportement alimentaire. Votre façon de vous alimenter durant la grossesse aura des conséquences sur votre santé mais également sur celle de votre enfant et ce y compris dans sa vie d'adulte ! Une alimentation appropriée vous permettra non seulement de couvrir vos besoins nutritionnels mais aussi ceux de votre bébé et favorisera une croissance harmonieuse. Vous devez éviter les régimes restrictifs source de carences.

Outre l'équilibre alimentaire, bien manger durant sa grossesse, c'est aussi être attentive à son hygiène de vie (alcool, tabac, activité physique...) et respecter des règles d'hygiène et de conservation des aliments afin de prévenir au maximum les risques d'infection telles que la toxoplasmose et lalistériose.

Combien de kilos devez-vous prendre en moyenne ?

Il est normal de prendre du poids pendant la grossesse mais il n'y a pas de prise de poids standard. Si vous êtes forte, il sera préférable de prendre moins de poids que si vous êtes mince. Le poids de la femme, avant qu'elle ne soit enceinte, est un facteur déterminant du bon déroulement de la grossesse et d'un accouchement dans de bonnes conditions. Cela conditionne également le poids de l'enfant à naître.

La prise de poids recommandée dépend de l'indice de masse corporelle (IMC) avant la grossesse : - pour un IMC inférieur à 20, cela pourra aller jusqu'à 18 kg- pour un IMC compris entre 20 et 25, la prise de poids se situera entre 10 et 15 kg - pour un IMC compris entre 25 et 29, à l'inverse, la prise de poids idéale sera incluse entre 7 et 12 kg - pour un IMC supérieur à 30, la prise de poids ne devra pas excéder 10 kg, tant pour la santé de la future maman, que pour celle du bébé. Bien û;re ces chiffres ne concernent pas les grossesses gémellaires et autres grossesses multiples.

Est-ce nécessaire de surveiller son poids ?

Les hormones liées à la grossesse entraînent une hausse de l'appétit : l'augmentation excessive de la ration alimentaire passe souvent inaperçue, alors qu'elle est bien réelle. La surveillance de la prise de poids pendant la grossesse est donc primordiale. A travers la mesure du poids, elle permet de maintenir un équilibre par un régime alimentaire adapté aux besoins de la grossesse.

Il importe de rappeler que l'obésité débute souvent, chez la femme, au cours de la grossesse : la prise de poids est excessive et le surpoids persiste après l'accouchement. C'est pourquoi le poids de la femme enceinte doit être contrôlé grâce à des conseils diététiques si la prise de poids est trop importante. Dans tous les cas, ne faites pas seule un régime pour éviter la prise de poids, car les carences peuvent être responsables de complications de la grossesse elle-même et des problèmes de santé chez l'enfant à naître.


Peut-on prendre sans risque plus de 20 kilos ?

Quelle que soit la corpulence de la future maman avant sa grossesse, prendre trop de poids peut avoir des conséquences non négligeables. Une prise de poids importante augmente le risque de diabète gestationnel.

Ensuite, après l'accouchement, les femmes qui ont pris trop de kilos peinent plus que les autres à retrouver leur silhouette d'avant grossesse.

Puis-je faire un régime pendant ma grossesse ?

Des études épidémiologiques ont été réalisées pour mesurer les effets de régimes déséquilibrés ou carencés au moment de la conception ou pendant les périodes clés du développement du foetus.

Une restriction nutritionnelle pendant la gestation entraîne des effets à court terme sur le développement d'organes essentiels du métabolisme tel que le pancréas, le tissu adipeux, le foie, le cerveau avec à plus ou moins long terme des conséquences délétères sur leur fonctionnement. Un risque de retard de croissance intra-utérin peut entraîner des complications neurologiques, un risque accru de prématurité, de petit poids de naissance majorant les pathologies cardio-vasculaires et/ou l'apparition d'un diabète de type II à l'âge adulte. Des données expérimentales montrent également un lien entre le manque de nourriture pendant le développement foetal et l'apparition plus tard d'obésité.

Il est donc essentiel pour l'avenir de s'occuper du présent nutritionnel de la femme enceinte et du foetus.